Lionel Yehochoua Elkaïm, rabbin de la Communauté Israélite de Lausanne et du canton de Vaud  CILV (Photo:  Jacques Berset)
7 juillet 2016

« Dans le projet divin, il y a une place pour le rattrapage », confie L. Elkaïm

« Dans le projet divin, il y a une place pour le rattrapage. Dieu se montre patient avec les pécheurs pour les induire à la techouva (retour), il est miséricordieux », confie Lionel Yehochoua Elkaïm, rabbin de la Communauté Israélite de Lausanne et du canton de Vaud (CILV). Il dessert également la Communauté Israélite de Fribourg.

/ Lire la suite

Le professeur luthérien Hans-Christoph Askani est chargé de cours de théologie fondamentale à l'Université de Fribourg. (Photo: Grégory Roth)
5 juillet 2016

Miséricorde: Catholiques et protestants sur la même longueur d’onde

Etre miséricordieux signifie avoir son cœur près des pauvres, explique Hans-Christoph Askani. Pour le théologien luthérien, l’Année de la miséricorde voulue par le pape François a un impact pour les protestants aussi. / Lire la suite

« Ce que mon conjoint m’apprend de la miséricorde, c’est… »

Régine et Matthias Rambaud, fondateurs de l’agence Attraction Communication à Pully, ont gagné le Prix Good News 2016 pour leurs importantes réalisations au service des institutions catholiques. / Lire la suite

Didier Berret: « La miséricorde est un apprentissage quotidien »

Didier Berret, diacre permanent dans le Jura pastoral, partage sa conception de la miséricorde dans le cadre de l’Année du Jubilé. Pour lui, la miséricorde, c’est accepter l’autre tel qu’il est. Mais c’est aussi valable pour soi-même.
/ Lire la suite

Granges (VS), le 2 mars 2016. Moment de détente pour les jeunes du Centre éducatif fermé de Pramont qui dialoguent avec Jocelyne, Danièle et Chantal (de g. à dr.) (Photo: Bernard Hallet)
13 avril 2016

Pramont: Une « Parole en liberté »

Une écoute et des échanges sans jugement autour d’un goûter et d’un loto. Tel est le programme des bénévoles du groupe Parole en liberté qui visitent les prisonniers et les jeunes du Centre éducatif fermé de Pramont (CEP). Parmi eux, Chantal, Danièle et Jocelyne viennent régulièrement au CEP pour rencontrer les jeunes et passer « un bon moment » avec eux.

/ Lire la suite